plans de nichoirs

 

Nichoir pour faucon cercerelle

 

Il est simple a faire ce nichoir , mais pas simple de l'accrocher, a cause de la hauteur .
Pour faire ce nichoir il faut des planches secs, 2 - 2,5 cm d'epaisseur.
Le nichoir doit etre accroche a la hauteur minimum 6 - 8 m, mieux - 10 m., a l'arbre ou facade d'un batiment. Le mieux de l'est (pas obligatoire)
Car il est lourd et a grande hauteur il doit etre fixe tres, tres solide.
Au fond du nichoir il faut mettre petit gravier (3 - 4 cm).

Voci le photo avec de mesurages d'un site polonais:
http://forum.bocian.org.pl/viewtopic.php?p=4501#4501



Et encore :
http://portal.lavina.com.pl/plytka-budki/skrzynka-dla-pustulki
le fond: 30 x 40 cm
hauteur: ok. 30 cm
hauteur du mur de devant dedans: 12 cm
Epaisseur de planches: 2-2,5 cm
Photo de nichoir perfectionne.
http://forum.bocian.org.pl/viewtopic.php?t=1374
Encore photos de Pologne:

http://forum.bocian.org.pl/viewtopic.php?t=1826&postdays=0&postorder=asc&start=15



Et l'autre possibilite
http://forum.bocian.org.pl/viewtopic.php?t=90

 

 

 

Nichoir a chouette Hulotte

 

 

 

ah la chouette hulotte ,aussi appelée "Chat huant" ;elle voit ses endroit pour nicher partir en fumée ,puisque elle adore nicher dans les vieux arbres creux ,et combien en laisse dans les propriété ?
allez lancez vous la fabrication est simple !!!


Grosse comme un pigeon ramier, la chouette hulotte (Strix aluco) est notre plus gros rapace nocturne, juste devant le hibou moyen-duc et la chouette effraie. Strictement nocturne, elle est assez répandue dans les forêts et les parcs, où elle niche dans les trous d'arbres. Toutefois, la disparition des vieux arbres creux ou morts réduit ses sites de ponte (il lui faut des cavités d'une certaine taille). Pour cette raison, des nichoirs peuvent être utilement installés à son intention.
Contrairement aux petits nichoirs à passereaux, celui-ci n'est pas destiné à être retiré chaque hiver: Il est très lourd et doit être accroché haut; en outre, les oiseaux peuvent l'utiliser comme abri pendant l'hiver. Il doit donc être particulièrement résistant aux intempéries.



Il est réalisé en bois clair (résineux ou peuplier). Il est préférable d'en garnir le fond d'une bonne couche de sciure (également de bois clair), et il faut le vider chaque automne.(On peut alors récupérer des pelotes de réjection, des reliefs de nourriture: os, plumes).

Les cotes indiquées (en centimètres) sont indicatives; vous pourrez les adapter aux dimensions de vos planches.



Le fond, carré, est fixé simplement d'un clou de chaque côté. Il est légèrement plus haut que l'extrémité des côtés, afin d'éviter qu'il ne s'imprègne trop d'humidité et ne pourrisse.
Le toit peut être fixé par une charnière (une bande de chambre à air convient très bien), mais il est aussi pratique de le caler simplement par des tasseaux, et de le fixer par un fil de fer accroché à deux cavaliers plantés sur les côtés du nichoir (voir dessin de face)

Un traitement protecteur n'est pas indispensable, mais il prolongera la vie de votre ouvrage. Il ne doit être appliqué que sur les faces extérieures. De l'huile de vidange peut suffire (Un nichoir a tenu 14 ans sans autre entretien...). A défaut, du Bondex ou une lasure foncée.
Le nichoir étant lourd, il doit être fixé à un tronc de diamètre suffisant. Choisissez une zone où le sous-bois n'est pas trop dense, la chouette doit pouvoir évoluer facilement en volant. Évitez les zones trop fréquentées, les bords d'allées et les parcelles qui seront bientôt exploitées.

Le nichoir est posé à une hauteur de 4 à 8m, contre le tronc d'un grand arbre, l'ouverture étant de préférence dirigée vers le Sud. Plus bas, il serait trop facilement repéré par des passants de tout poils et pas toujours bien intentionnés. Plus haut, vous vous fatiguerez et prendrez des risques inutilement.

Il est important (surtout si vous n'êtes pas propriétaire de la forêt...) de ne pas abîmer l'arbre: la caisse est donc soutenue par deux fils de fer qui l'encerclent, enfilés dans des cavaliers.
L'écorce est protégée du contact direct avec le fil par des cales (simples morceaux de bois mort), disposées sur tout le tour.

Un petit rondin fait basculer le nichoir en avant, et il se coince sous l'effet de son propre poids; en outre, cela facilite l'ouverture du couvercle.



...Il ne reste plus qu'à attendre. Cela peut aller très vite - ou, si l'endroit n'est pas bien choisi, ne jamais marcher. (si un nichoir n'a rien hébergé au bout de deux ans, déplacez-le). D'autre part, toutes les chouettes qui viendront ne nidifieront pas forcément: les mâles (plus petits) s'installent ainsi souvent seuls. Sachez aussi que le succès reproductif de la hulotte dépend énormément de l'abondance de ses proies (campagnol roussâtre en particulier). Lorsque celles-ci sont rares, très peu d'oiseaux se reproduisent.

Vous pourrez trouver aussi des sittelles (qui maçonneront le trou), des mésanges (qui rempliront presque entièrement l'énorme caisse), des chats sauvages, des martres (surtout, apparemment, si le nichoir est très haut). Avec eux, le plus difficile est de les sortir du filet sans se faire griffer ou mordre, car ils sont terrorisés et se débattent le plus longtemps possible. Sitôt libérés, ils s'enfuiront à toute vitesse (sauf parfois la martre, qui peut s'arrêter à quelques pas et se retourner pous vous regarder). Attention aussi aux guêpes et aux abeilles sauvages: Il vaut alors mieux attendre qu'elles aient abandonné l'endroit...

 


 

Conseils utiles pour cavernicoles,


hirondelles, martinets.

 

Pour cavernicoles:
http://www.birdlife.ch/f/pdf/nichoirs_cavernicoles-8958.pdf

Pour hirondelles
http://www.birdlife.ch/f/pdf/hirondelle_de_fenetre-5982.pdf

Pour martinets noirs:
http://www.birdlife.ch/f/pdf/attirer_les_martinets_fz-1195.pdf

 

 

 

Nichoir a Chouette Effraie

 

longtemps mal aimée et clouée sur les portes des maisons ...et pourtant elle a été crée par dieu et a le droit de vivre ,alors venez lui en aide...
 

 

 

 

 

Plan pour fabriquer un Nichoir a Queue


Rousse

 

 

 


  surtout n'oubliez pas de ne "surtout pas peindre ,vernir ou lazurer l'interieur du nichoir !"

 

Nichoir à balcon

Plan d'un nichoir à balcon :

vue de face du nichoir      Plan d'un nichoir pour oiseau avec balcon

NB :
- pensez, pour plus solidité à ne pas placer les vis (ou les clous, mais les vis, c'est mieux) dans le même sens. Regardez bien le dessin : la tête est tantôt à l'intérieur, tantôt à l'exté rieur, de façon symétrique.
- Les dimensions correspondent à de petits oiseaux, pour de + grosses espèces : augmentez les proportions. Pour le trou d'accès, un diamétre de 4 cm semble une bonne (grosse) moyenne. À titre indicatif, voici les dimensions idéales pour quelques oiseaux qui apprécient les nichoirs :

- pic épeichette : 32 à 34 mm
- mésange charbonnière : 32 à 34 mm
- mésange bleue : 27 à 28 mm
- moineau friquet : 32 à 34 mm
- sitelle torchepot : 32 à 34 mm
- rougequeue à front blanc: ovale de 80 mm de longueur et de 60 mm de hauteur
- pic épeiche : 46 mm (augmenter les proportions du plan, en prenant pour base la hauteur intérieure qui doit être de 35 cm, tandis que la largeur int. atteint 13 cm sans compter le balcon et que le trou d'envol est à 5 cm du bord du toit).
- pic vert : 60 mm (augmenter les proportions du plan, en prenant pour base la hauteur intérieure qui doit être de 42 cm, tandis que la largeur int. atteint 18 cm sans compter le balcon et que le trou d'envol est à 6 cm du bord du toit).
- huppe : 78 à 80 mm (augmenter les proportions du plan, en prenant pour base la hauteur intérieure, la largeur int. et l'espace entre le bord du toit et le trou d'envol indiquées pour le pic vert).
-chouette chevêche : cf huppe.
- pic noir : 85 mm (augmenter les proportions du plan, en prenant pour base la hauteur intérieure qui doit être de 44 cm, tandis que la largeur int. atteint 20 cm sans compter le balcon et que le trou d'envol est à 8 cm du bord du toit)
- chouette hulotte : 90 mm (augmenter les proportions du plan, en prenant pour base la hauteur intérieure, la largeur int. et l'espace entre le bord du toit et le trou d'envol indiquées pour le pic noir).
Ces valeurs sont calculées en fonction des trous que creusent dans la nature les divers pics dans les arbres morts et des capacités des oiseaux cités à s'y introduire. Cela est important, car deux couples d'une même espèce ne peuvent cohabiter sur un terrain trop petit (ex. une distance de 60 m est requise entre deux nichoirs pour mésanges charbonnières), par contre vous pouvez y installer de quoi loger des espèces différentes, par le choix des dimensions. Ainsi ne verrez vous jamais de mésange charbonnière dans un nichoir au trou de 28 mm, trop petit pour elle, mais qui convient à sa cousine bleue).
(Comme les pics sont victimes des pesticides et les vieux arbres de la tempête — un peu — et des tronçonneuses — beaucoup —, vous comprenez pourquoi les oiseaux ont besoin de nichoirs).


Pensez chaque année a bien nettoyer vos nichoirs en enlevant les anciens nids entre le 15 septembre et le 15 octobre si vous voulez que les oiseaux les réutilisent chaques années (detruisez les dans la nature cela refera de la matiere premier pour vos petits protégés )

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site